Créée à la suite de la loi Hôpital Patients Santé Territoires (HPST), l’URPS Masseurs-Kinésithérapeutes libéraux des Pays de la Loire, association loi 1901, a vu le jour en 2010. Elle a pour missions principales de
représenter les kinésithérapeutes libéraux et de contribuer à l’organisation et à l’évolution de l’offre de santé dans la région.

Mais que fait concrètement l’URPS au quotidien ?

 

·        Elle participe à la préparation et à la mise en œuvre du projet régional de santé élaboré par l’ARS et définissant pour 5 ans les objectifs de santé et les mesures pour les atteindre. Ce projet s’inscrit dans une logique de planification et de programmation régionale en cohérence avec la stratégie nationale de santé ;

·        Elle analyse les besoins de santé et l’offre de soins en kinésithérapie en vue notamment de l’élaboration du schéma régional de santé, lui aussi établi pour 5 ans. Il détermine les prévisions d’évolution et les objectifs opérationnels pour l’offre de soins et de services de santé. Ce schéma régional de santé, comprend notamment des volets importants pour la prévention et la promotion de la santé ;

 ·      Elle concourt à l’organisation de l’exercice professionnel (notamment pour assurer la permanence et la continuité des soins) et au développement des nouveaux modes d’exercice comme l’exercice coordonné au sein de structures pluriprofessionnelles. Elle participe également à la mise en œuvre du développement professionnel continu ;

·        Elle met en place des actions auprès de la population sur des sujets dans les domaines des soins, de la prévention, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeutique. Elle intervient également dans les champs de la veille sanitaire et de la gestion de crise ;

 ·      Elle contribue à la mise en œuvre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens entre l’ARS et les réseaux de santé, les centres de santé, les maisons de santé et les pôles de santé. Ces contrats ayant pour objectif d’améliorer la qualité et la coordination des soins ;

·        Elle participe au déploiement des systèmes de communication et d’information partagés tels que la messagerie sécurisée de santé ou le dossier médical partagé. Elle contribue à ce que leur utilisation soit effectuée par le plus grand nombre.

Élections

18 élus après une élection régionale par tous les MK libéraux de la région.
Au plan national, les élections aux URPS sont un élément de la représentativité syndicale.
Nous avons dans notre région, trois listes élues en 2021 : FFMKR, SNMKR, Alizé.

Financement

Les URPS sont financées par les cotisations obligatoires des professionnels des santé libéraux, prélevées par les URSSAF. Les montants de ces cotisations sont arrêtés par le ministère de la santé.