URPS Masseurs-Kinésithérapeutes des Pays de la Loire

Les URPS ont été créées par la Loi Hôpital Patient Santé Territoire. Neuf professions de santé sont représentées: masseurs-kinésithérapeutes, médecins libéraux, infirmiers, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, orthophonistes, pédicure-podologues, sages-femmes, biologistes responsables.

Ses missions

Les URPS représentent les  professionnels de santé libéraux et contribuent à l’organisation de l’offre de santé régionale.
Elles participent :

  1. A la préparation et à la mise en œuvre du projet régional de santé
  2. A l’analyse des besoins de santé et de l’offre de soins, en vue notamment de l’élaboration du schéma régional d’organisation des soins
  3. A l’organisation de l’exercice professionnel : la permanence des soins, la continuité des soins et les nouveaux modes d’exercice
  4. A des actions dans le domaine des soins, de la prévention, de la veille sanitaire, de la gestion des crises sanitaires, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeutique
  5. A la mise en œuvre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens avec les réseaux de santé, les centres de santé, les maisons de santé et les pôles de santé, ou des contrats ayant pour objet d’améliorer la qualité et la coordination des soins mentionnés à l’article L. 4135-4
  6. Au déploiement et à l’utilisation des systèmes de communication et d’information partagés
  7. A la mise en œuvre du développement professionnel continu

Les URPS pourront contractualiser avec l’Agence Régionale de Santé et assumeront les missions confiées par les Conventions nationales entre syndicats de professionnels libéraux et Assurance maladie.

Élections

15 élus après une élection régionale par tous les MK libéraux de la région.
Au plan national, les élections aux URPS sont un élément de la représentativité syndicale.
Nous avons dans notre région une seule liste FFMKR qui a été élue fin 2015.

Financement

Les URPS sont financées par les cotisations obligatoires des professionnels des santé libéraux, prélevées par les URSSAF. Les montants de ces cotisations sont arrêtés par le ministère de la santé.