Bronchiolite et Kinésithérapie

L’URPS a envoyé à la mi-octobre 2021 aux structures compétentes (ARS, URML, CPAM…), le communiqué « Bronchiolite, les kinésithérapeutes en alerte ».

L’objectif était d’anticiper une éventuelle situation difficile en diffusant les bonnes pratiques et en réaffirmant la nécessité de réseaux de gardes respiratoires structurés et permanents dans toute la région.

Ce communiqué rappelle le rôle essentiel des kinésithérapeutes dans l’accompagnement des parents et la prise en charge des enfants malades. Il est nécessaire de permettre aux kinésithérapeutes de contribuer à la prise en charge de la bronchiolite avec leurs compétences en la matière. 

Aujourd’hui, à la mi-novembre, l’URPS MK PDL confirme son inquiétude. Nous souhaitons rappeler aux médecins que les kinésithérapeutes peuvent être des acteurs dans le cadre d’une surveillance pluridisciplinaire des nourrissons dans le suivi essentiel des 48 premières heures.

Ensemble, offrons le meilleur parcours de soins à nos petits patients et permettons aux kinésithérapeutes de jouer leur rôle dans la prise en charge des malades

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.