L'interlocuteur privilégié des kinésithérapeutes libéraux des Pays de la Loire

Représentation – Accompagnement – LIEN INSTITUTIONNEL – ORGANISATION DE LA SANTé

Représentation – Accompagnement
LIEN INSTITUTIONNEL – ORGANISATION DE LA SANTé

Accueil URPS MK Pays de la Loire


Dans chaque région et pour
chaque profession, des représentants des professionnels de santé exerçant à titre libéral sont élus et rassemblés au sein d’une
 Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS). 
Les URPS sont des associations loi 1901 qui ont vu le jour en 2010 à la suite de la loi Hôpital Patients Santé Territoires (HPST). 

L’URPS masseurs-kinésithérapeutes des Pays de la Loire a pour missions principales de représenter les masseurs-kinésithérapeutes libéraux de la région
et de contribuer à l’organisation et à l’évolution de l’offre de santé dans les Pays de la Loire. Elle a aussi la volonté de valoriser la kinésithérapie.

0
Élus
0
Kinésithérapeutes libéraux
0
Départements

Être élu URPS c’est l’opportunité d’assister à des temps déterminants pour notre profession. C’est intégrer des groupes de travail au sein des instances, y rencontrer les partenaires qu’ils soient professionnels de la santé ou du médico-social et les associations de patients et aidants. C’est valoriser notre profession, convaincre si besoin est, du rôle essentiel de la kinésithérapie. L’élaboration du Livret Parkinson et son déploiement sur les Pays de la Loire en est un exemple. C’est le fruit d’un travail interprofessionnel très enrichissant.
Mais être élu URPS c’est aussi défendre notre profession. Cela demande d’être assidu aux réunions afin que notre profession soit visible et reconnue par les différents acteurs, les associations. C’est assister aux événements en lien avec les pathologies concernées et s’enrichir mutuellement de nos regards et compétences

Sophie CAILLAUD

Élue

J’ai décidé de me présenter à l’URPS MK en raison des postes que j’occupe localement dans mon exercice libéral quotidien. Je représente, d’une certaine façon, notre profession dans ces structures coordonnées que sont la MSP ENOSIS multisite ainsi que la CPTS Terres de Montaigu. Ainsi, j’avais besoin de participer aux projets de santé régionaux afin de les développer territorialement au plus près de mes patients.
L’URPS étant une représentation des différents syndicats de notre profession, j’ai le sentiment d’y trouver les missions sanitaires à déployer et de m’informer des projets actuels de notre métier. La kinésithérapie a besoin de revendiquer sa valeur dans un système de santé qui évolue.

Cédric AUBERT

Élu

NOTRE ÉQUIPE

NOS MISSIONS

NOS PARTENAIRES

LES ACTUALITÉS EN RÉGION